RimeJuillet aout 22018 1

Par Zaz CHALUMEAU
Chalumeau zaz

LE SOLEIL

Dans la blancheur de l'aube, au seuil d'un jour nouveau,
Devant mes yeux rêveurs que la beauté fascine,
Un long trait vermillon lentement se dessine
Pour former dans les cieux l'éphémère écheveau.

Une lueur saumon festonne les nuages
Avant de se répandre, embrasant l'horizon,
Incendiant la ville à perte de raison,
Offrant à la cité ses plus beaux éclairages.

Puis il s'élève enfin majestueusement,
Symbole permanent de la force tranquille,
Et la lune pleurant une impossible idylle
Se retire en silence au bord du firmament.

Si j'étais le soleil, malgré l'ordre des choses,
Pour l'amour d'un regard je brillerais la nuit,
Illuminant ton cœur d'un sentiment qu'il fuit
Et réchauffant tes reins de mes rais grandioses.

 

Chalumeau

Ajouter un commentaire