06-juin-1.jpg2018 1

Par Monique VILLAUME
Villaume monique 1

Couleurs de l’incendie
de Pierre Lemaître

Lemaitre 1

L’auteur est né à Paris en 1951 et a grandi entre Aubervilliers et Drancy. Il se forme en psychologie et travaille comme psychologue dans des centres de formation professionnelle. Autodidacte en littérature, il commence à vivre de sa plume en 2006. Spécialisé dans les romans policiers, il obtient le prix Cognac pour son premier roman : Travail soigné (2006) et le prix du meilleur polar francophone avec Robe de marié en 2009. Avec Cadres noirs, il aborde le thriller social. Avec Alex (2011) et Sacrifices’s (2012), il termine la trilogie commencée avec Travail soigné et reçoit d’autres prix.
Le plus prestigieux arrive avec Au revoir là-haut qui lui vaut le Goncourt en 2013 et dont Albert Dupontel fera une adaptation cinématographique artistique et originale en 2017, en plein accord avec l’auteur. Le film reçoit à son tour de nombreux prix en 2018, dont celui de la meilleure adaptation et de la meilleure réalisation. D’autres de ses romans sont en cours d’adaptation au cinéma ou au théâtre. Couleurs de l’incendie, sorti en janvier 2018, est le second volet de la trilogie commencée avec Au revoir là-haut, ce qui réjouit les fans.

Pourquoi j’ai aimé ?

J’ai adoré retrouver les personnages de Au revoir là-haut, le vieux Péricourt et sa fille Madeleine, timide, mais si opiniâtre, Pradelle, l’officier qui avait marché sur les morts des tranchées et bâti sa fortune sur les cadavres des soldats… en épousant Madeleine, et enfin l’enfant de lui qu’elle portait et qui est né entre les deux livres.
D’entrée, comme dans le Goncourt, c’est la claque. Un évènement improbable, des images violentes, et vous voilà accro. Regard caustique sur la société, études de caractères sans concession, la force des mots et l’humour grinçant de l’auteur. De la dérision, ou de l’autodérision, car c’est là le miracle ou mirage de l’écriture de Pierre Lemaître. Il parle si intimement de ses personnages que l’énoncé de leurs vices résonne comme de l’autodérision. Le tout en mode polar, genre familier à l’auteur, où chaque protagoniste est un suspect potentiel. Pierre Lemaître nous en décrit les habitudes, les penchants sexuels, les machinations pour réussir et s’enrichir, ce qui, dans la société décrite, est la même chose, l’ambition et la cupidité étant le moteur commun à tous. Comme dans le précédent roman, il y a un enfant, qu’on aime retrouver au fil des chapitres. Cet enfant cherche son rêve malgré ses difficultés et les tumultes qui l’entourent, il n’a pas d’arrière-pensée, chacun de ses propos est une bouffée d’air dans l’imbroglio des calculs affairistes ou politiques. Il y a aussi une femme, une diva déjantée, qui n’a ni culture ni orthographe, une sorte de madame sans gêne dont la voix a une portée internationale en ces temps de pré guerre. C’est l’autre personnage sympathique du roman.

Pourquoi pourriez-vous ne pas aimer ?

Parce que la multiplicité des personnages et des cabinets ministériels peut vous perdre, parce qu’à la lecture des coulisses du pouvoir politique, c’est l’écœurement qui domine, parce que si le roman fleure un peu fort la première moitié du XXe siècle, on ne peut s’empêcher de se projeter dans les scandales de notre siècle, parce qu’on est loin de la légèreté racontée des années folles, des cabarets et des paillettes de Mistinguett (sauf avec la diva), parce qu’on est entre deux guerres et que le nazisme se manifeste de façon inquiétante en Allemagne, que l’atmosphère est lourde et oppresse les hommes d’affaires et les politiques. Malgré l’humour, l’histoire qui explore les sombres souterrains des ambitions individuelles et de la politique, nationale ou internationale, vous laissera un goût amer.

Sachez tout de même que si vous entamez la lecture de ce pavé, vous n’aurez de cesse de savoir la suite !

Villaume

Commentaires (1)

1. Zaz Chalumeau (site web) vendredi, 01 Juin 2018

J'avais beaucoup aimé "Au revoir là-haut" et ce dernier ouvrage de Lemaître (qui porte si bien son nom !) était déjà inscrit dans ma liste de livres à acheter.
Merci pour cet avis éclairé.

Ajouter un commentaire