President206-juin-1.jpg2018 1

 

Les rémiges d'or largement écartés laissaient voir son duvet
Jean Giono - Que ma joie demeure

Le principe même de la durée est de s’appuyer sur ses acquis pour se renouveler. C’est un fondement que nous essayons de mettre en œuvre au quotidien au sein de l’association PLUME.
La durée s’illustre parfaitement avec cette gazette littéraire qui défile sous vos yeux. Vous lisez en effet le cinquantième numéro, oui, oui, vous avez bien lu : cinquante numéros d’une vingtaine d’articles à chaque fois, ce qui comptabilise près de mille « papiers » à destination des chers lecteurs que vous êtes !
Notre Porte-Plume vit pour vous et par vous et nous vous remercions pour votre fidélité et, puisque nous en sommes aux confidences, nous serions très heureux de savoir que vous avez conseillé à quelques amis de profiter de l’abonnement gratuit… histoire d’atteindre assez vite le cap des 500 lecteurs réguliers !

Passons à présent au renouvellement. Nous avions trois saisons de Plume : Plume d’automne à Bar-le-Duc, Plume de Printemps à Verdun et Plume d’hiver à Saint-Mihiel… Antonio Vivaldi nous ayant rappelés à l’ordre, nous avons craqué pour Plume d’été…
Nous conservons ce qui fonctionne bien, à savoir de nombreuses interventions bénévoles en amont dans les établissements scolaires et les associations et nous innovons aussi, bien sûr.
Donc pour Plume d’été à Lérouville le 10 juin prochain, nous organisons une belle fête des arts avec la Commune de Lérouville, avec l’association d’artistes peintres de Commercy « Les amis des arts » et avec le club photo de Commercy « Amafot ». Si l’on ajoute les vingt auteurs présents, il y aura largement de quoi régaler les nombreux visiteurs qui nous feront l’amitié de venir à notre rencontre !
À dimanche !

Lombard

Ajouter un commentaire