A vos plumes05-mai-1.jpg2018 1


Résultats d'avril

2018 04

27 poèmes reçus

Synthèse du jury

Le thème du Chemin a inspiré bien des peintres, musiciens, écrivains, philosophes, photographes, et autres saltimbanques sans doute aussi inutiles, puisque seulement aptes à rendre la vie plus belle et à offrir du rêve et du bonheur !
Vingt-sept lycéens se sont engagés sur celui que la photo d’avril proposait. Excellente nouvelle pour les membres du jury ! Certains élèves l’ont suivi, pour fuir, se retrouver ailleurs. D’autres se sont arrêtés, préférant s’asseoir pour méditer, se souvenir, rêver, voire pleurer. Quelques-uns ont même délaissé ce sentier au profit de son environnement, la forêt, réelle ou réinventée, avec ses parfums, ses bruits, ses couleurs, ses esprits bienveillants ou maléfiques, révélant aussi chez nous nos rêves, nos peurs ancestrales pour nous métamorphoser en des conquérants, des contemplatifs ou des angoissés.

Il est évident qu’un travail collectif a été mené et qu’ensuite chacun s’est exprimé avec ses mots, sa sensibilité, plus ou moins de travail et de pertinence. Cette approche de la Poésie a réjoui les jurés qui sont aussi des lecteurs amoureux des mots des autres.
Que les enseignants responsables de cette démarche soient donc sincèrement remerciés.

Certes il nous faut répéter les quelques règles élémentaires déjà formulées dans de précédentes rubriques, mais dont cette nouvelle promotion d’élèves n’a pas connaissance. Pour le mois prochain, nous conseillons aux jeunes auteurs d’apposer un titre à leurs écrits et de les relire attentivement pour éviter au maximum les, disons-le, trop nombreuses fautes d’orthographe. Sachez également que seuls les dix poèmes ayant obtenu le plus de points forment le classement mensuel et que les appréciations des jurés présentent parfois, et heureusement, des différences. Que ceux et celles qui n’apparaissent pas dans ce « top dix » ne rangent surtout pas leur stylo ! Peut-être que leurs vers ont particulièrement touché le cœur d’un des jurés ? Souvent, lors d’une compétition, et ce concours en est une, les éléments du peloton sont tous crédités du même chrono.

Que les voiles de l’Hermione, merveilleux navire (ce mot est à lui seul tout un univers !) illustrant le mois de mai, puissent inspirer encore plus d’élèves. Nous sommes prêts à suivre leurs mots et partager le voyage. C’est le souhait que nous formulons.

Medaille or1

SINGER Valentin
Singer valentin
2de GT 4
Lycée Henri Vogt
Commercy


 

 

Le chemin

Sentier fleuri, à travers bois
Mène en des lieux que l’on ne connaît pas.
D’arbres géants en brindilles minuscules,
Je me perds, mes sens me bousculent.
Tout autour de moi, la vie s’exprime :
Le ciel chante, les couleurs dansent.
Mais j’avance.
Au beau milieu de la forêt,
Là où le temps s’arrête,
J’avance avec insouciance.
Ici, la paix et l’harmonie,
La sérénité et la douceur de la vie.
J’en oublie la misère et le mal
Qui en d’autres lieux sont maîtres.
Loin de ma sombre humanité,
Loin de ma vulgaire société,
Je me plais à y être.
Soudain, la fin du chemin.
C’est non sans chagrin
Que je retrouve la route noire de goudron,
La route d’un monde que l’on croit être bon
Mais qui en réalité, est bien plus vilain.

Medaille argent1

JEANNIN Elisa
2nd4
Lycée Henri Vogt
Commercy

 

Nostalgie

Sa couleur verte, son odeur de pin, sa douce chaleur,
Tout me fait penser à lui !
Avec toi, de rien je n'avais peur
Si ce n'était que tu partes de ma vie.

J'avais raison d'être effrayée,
De ton départ prématuré 
Car c'est ce qui est arrivé,
Tu m'as abandonnée.

Non pas pour une autre femme
Mais pour un autre monde, partant d'une larme.
Te rappelles-tu de cette belle forêt ?
C'est ici qu'on s'est rencontrés et enlacés.

Chaque jour j'y reviens, m'entourer
De ces grands arbres ensoleillés 
Et de ces jeunes oiseaux naissants.
Ces souvenirs me ramènent à toi, à ton sourire éclatant.

Puis je m'assieds à côté de cette branche morte
Et me questionne sans cesse,

Dois-je garder cette vie qu'en moi je porte ?
Car c'est tout ce que tu me laisses !

Medaille bronze1

ANTOINE Cécile
2nd4
Lycée Henri
Vogt

COMMERCY

 

Dernière chance

Fleur de printemps, fleur du bien et du mal,
Tu t’ouvres, mais où sommes-nous ?
Arbre, tes feuilles s’ouvrent sur le canal
Mais tu oublies de grandir jusqu’au bout.

Je suis là, tout près de toi.
Approche, je veux te toucher.
Laisse-moi humer ce jeune bois,
Mais dis-moi, toi qui sais.

C’est le renouveau, il fait beau,
J’écoute le cri des oiseaux,
M’imagine aux bords des eaux,
Avec mon triste fardeau.

Je n’aurai pas dû, je relate mes regrets,
Ce sont ces fleurs qu’autrefois tu m’as tendues.
Je suis horrible de t’avoir trahi
Tu sais bien que j’ai tout perdu.

Mais non je ne pleure plus,
Promis je ne boirai plus.
En cette nouvelle saison,
Je lui demanderai enfin son pardon.


 CLASSEMENT DES DIX PREMIERS 

(Vous pouvez agrandir le tableau d'un clic)

Classement 10 premiers

 Et bonne inspiration pour la photo de mai ! 

Appareil photo

Ajouter un commentaire