Jeuxdemots04avril-1.jpg2019 1

joelle-frignet.jpg
par Joëlle FRIGNET

Avec mes potes âgés, on a coutume de se réunir le vendredi après-midi. Et là, je vous promets qu’on rigole comme des potaches.
Comme dans chaque groupe, nous avons notre beau gosse : Harry (qu’il nous plait de surnommer Covert), pratiquement toujours vêtu d’une chemise unie agrémentée d’une cravate à pois assortie. Sûr qu’il est encore vert ! Il a une de ces patates ! Il paraît même qu’il fréquente des huiles. Récemment, pour affiner son look, il a troqué sa monture en écaille contre des lentilles. Trop chou avec ses yeux en amande !
Notre coolie, c’est Gérard, ancien travailleur agricole, toujours prêt à rendre service. Le pauvre est affublé d’un gros nez rouge comme une tomate.
Le gros plein de soupe, toujours à la traîne lors de nos sorties pédestres, c’est Dédé la cosse, ancien électricien, jamais au courant de rien, plutôt genre fayot, partisan du moindre effort.
Pâle comme une endive, des yeux de biche, Isabelle passe son temps à minauder. Ce n’est pas mes oignons, mais je vous confie que j’ai la nette impression qu’elle fricote avec le président…
Et puis, il y a Ginette, coquette octogénaire sexy à la peau veloutée et aux cheveux carotte, véritable cœur d’artichaut qui passe son temps à raconter ses coups de cœur.
Comme chaque club, nous avons nos satellites, membres que nous ne voyons que de temps à autre.

Josette, spécialiste du ragoût, qu’on ne voit qu’aux vacances scolaires. Pour mettre du beurre dans les épinards et arrondir sa modeste retraite, elle garde les enfants de ses voisins enseignants.
Titi (de son vrai prénom Pierre), parisien asthmatique qui vient régulièrement se mettre au vert dans son pied-à-terre meusien.
Dès que Denis pointe le bout de son nez, ce n’est pas compliqué de deviner la teneur de sa conversation. Depuis qu’il est pensionné, il n’a jamais un radis et échafaude des combines douteuses pour se renflouer. C’est la croix et la bannière pour récupérer sa cotisation !

Plus on est de fous, plus on rit, alors si le cœur vous en dit…

Loupejeux2

Frignet

Ajouter un commentaire