Décembre 2017

Le podium de novembre

2017 15
13 poèmes reçus

Synthèse du jury

Soyons sincères ! Ne boudons surtout pas notre plaisir sans toutefois voiler la vérité ! Nous, les membres du jury, étions un peu déçus et démotivés par le faible nombre et la baisse de qualité des poèmes reçus les mois précédents. Par contre, les propos concernant la qualité des textes de ce mois de novembre sont unanimes. « Joli niveau, du travail, de beaux écrits, inspiration, félicitations, écriture de qualité, peu de fautes d’orthographe… » Voilà quelques bribes des commentaires et appréciations qui convergent naturellement vers un même souhait : bravo, continuez !

Nous avons traversé avec plaisir vos jardins, qu’ils soient intérieurs ou imaginaires, en soulevant les feuilles de l’automne et en les écoutant craquer sous nos pas. Nous avons chevauché vos galaxies aux côtés de Persée, côtoyant les Gorgones en évitant évidemment leur regard. Vous nous avez embarqués pour les univers oniriques de l’ancienne mythologie ou de royaumes fabuleux. Certains nous ont entrouvert leur âme, un autre le tiroir surréaliste… Nous avons même découvert les secrets de la rivière qui s’écoule à l’envers ! Alors oui, continuez d’écrire !
Certes, rien n’est parfait et il vous reste, comme c’est le cas pour chacun de nous, à trouver comment toujours améliorer la qualité de vos écrits. Il suffit parfois, souvent même, d’une relecture attentive. Ce mot ne pourrait-il pas en remplacer un autre, trop banal ou déjà utilisé ? Cet autre est-il vraiment approprié ? Cette tournure n’est-elle pas un peu « lourde » ?

Un dernier petit conseil. En regardant la photo proposée, évitez de commencer vos vers par « Il y a… » en décrivant simplement ce qui est, ce que tout le monde voit. Osez dire, écrire ce qu’elle vous évoque pour faire naitre des émotions.

« Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré.» Paul Éluard
Continuez à nous inspirer !
Rendez-vous avec encore plus d’élèves et de nombreux textes en décembre, dernier mois du concours 2017. 

Medaille or1

Brice FAVIERE
5ème 1
Collège Poincaré
 Bar le Duc




 
 

La statue du parc sacré

Séléna, fille d'Ariana, princesse
D'Ilamas, était une jeune femme pleine de bon cœur.
Un jour, elle alla voir son fils qui éprouvait de la tristesse.
Il lui dit qu'il avait peur
De la mort, sa seule faiblesse.

Elle partit donc en quête de la célèbre rivière à l'envers,
Qui accorde l'immortalité à celui qui la boit,
Mais l'existence de cette rivière
N'a jamais été prouvée par qui que ce soit.

Pourtant, elle finit par la trouver,
Au sommet d'une immense montagne enchantée,
Et elle fut récompensée
Par une statue magique dans le parc sacré
Et son fils qui put vivre pour l'éternité.

Maintenant, cette histoire a été oubliée
Mais, qui sait ? Peut-être pourrez-vous trouver
La statue magique du parc sacré ?
Elle a des pouvoirs magiques extraordinaires... et vrais !!

Medaille argent1

Basile DAGUET REGNIER
5ème 1
Collège Poincaré
 Bar le Duc




 
 

La Transformation

Allant chercher de l'eau au puits
Elle s’arrêta dans une verte prairie
La rivière était bordée de saules pleureurs
Qui la contemplaient de toute leur hauteur.

Tant de beauté lui fit penser au diamant
Donné par son père lorsqu’elle était enfant.

De sa boîte elle sortit le rare bijou
Des larmes coulèrent alors sur ses joues.

Les pouvoirs de Méduse, la Gorgone aux serpents
Étaient enfermés à l’intérieur du diamant.
En cet instant le ciel gronda
Et en statue elle se transforma.

Medaille argent2

Manon slinkman
Manon SLINKMAN 
4°1 
Collège Poincaré
 Bar le Duc




 
 

La statue abandonnée

Une statue abandonnée
Dans un pré était posée
Elle attend la belle saison
Son regard vers l'horizon

Mais que peut-elle observer ?
La main sur son cœur posée.
Le soleil a fait faux bond,
Pour elle c'est un abandon

Les arbres sont effeuillés
L'hiver vient de débarquer
Plus qu'à se faire une raison
Attendant la floraison.

Le ciel est bleu azuré,
Belle journée ensoleillée
Pour sortir de sa prison
Pense-t-elle avec déraison

Son cœur ne peut accepter
Son amour à tout jamais

Emporté par un poison
Quelle énorme trahison !  


Et tous les résultats de novembre...

Resulltats 11

Rendez-vous dans le Porte-Plume du 1er janvier pour
les résultats des trois derniers poèmes du concours 2017 ! 

Et bonne nouvelle !

 
  Le Conseil d'administration de PLUME a décidé de reconduire le concours "Une photographie, un poème" pour 2018.
Mais vu le peu de participations au second semestre 2017, il ne se déroulera que de janvier à juin...
Le règlement et les conditions restent les mêmes.
Les prix seront annoncés début janvier.

 
 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau