Plumeavu10-octobre-1.jpg 2018 1

Moncey brigitte

Brigitte MONCEY a vu pour vous...

Coco
Long-métrage d'animation de Lee Unkrich et Adrian Molina
Avec Anthony Gonzalez, Gael García Bernal, Benjamin Bratt

Coco

J’étais partie pour voir « Les Gardiennes », mais… la salle était pleine et je n’avais pas envie d’avoir le nez collé à l’écran. Un seul autre film allait être projeté un quart d’heure plus tard, « Coco ». Alors, j’ai fait contre mauvaise fortune bon cœur et je suis donc, presque contre mon gré, allée voir ce film d’animation, en pensant : « C’est pour les enfants ! » « J’ai bien d’autres oeuvres à voir » « Je vais pas perdre de temps à aller voir un dessin animé ». Je m’installe dans une grande salle, quasiment déserte à mon arrivée. Et une famille arrive, une autre, deux autres, dix autres… Bref, je me retrouve au milieu d’un tas de mômes. Grincheuse, je me suis dit « ça va brailler dans tous les sens, gigoter, pleurer, faire le souk… » Eh bien non, dès le début de la séance, un silence intense. Les enfants étaient scotchés et je me suis dit qu’ils se tenaient mieux que certains adultes bruyants, commentant tout ce qu’ils voient, comme s’ils étaient devant leur télé, mangeant du pop-corn, répondant à leur portable…

J’ai constaté que la magie opérait aussi sur moi. Des images colorées, des visages expressifs, des décors de rêve, des morceaux de guitare sublimes, une merveilleuse histoire, des squelettes… sympathiques ! Même pas peur !

Désirant vous faire partager mon coup de cœur, j’ai fait une recherche internet et voilà ce que j’ai découvert.

« Un jeune garçon trouve le moyen de pénétrer dans le royaume des morts. Cependant il doit retrouver le fantôme d'un célèbre musicien pour espérer retourner dans le monde des vivants.

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve ultime est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts.

Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords. Ensemble, ils vont accomplir un voyage extraordinaire qui leur révèlera la véritable histoire qui se cache derrière celle de la famille de Miguel…

Ce long métrage d’animation est un chef-d’œuvre d’humour et de mélancolie. Une beauté à couper le souffle, un film lumineux sur la famille, la musique, l’enfance, le Temps… »

« La Vie est Musique et, sans la Musique, la Mort serait une erreur. »
« Au Mexique, même les Morts chantent, dansent et jouent de la guitare. »

Moncey3

Ajouter un commentaire