Etymots10-octobre-1.jpg 2018 1

Par Monique VILLAUME

Chaque mois, Monique vous propose le parcours et les ramifications de trois mots français courants.

Jacques 

C’est un bel exemple de prénom utilisé comme nom commun pour désigner toute une catégorie de gens, les paysans, chez qui ce prénom était fréquent.
Utilisés au pluriel, les jacques renvoient à l’insurrection paysanne de 1360. D’ailleurs le nom de jacquerie fut immédiatement donné à ce mouvement et utilisé ensuite pour les révoltes brèves et sanglantes des paysans pauvres dans le monde. Le nom type du vilain, celui qui est censé faire peur aux enfants, aux XIVe et XVe siècles était Jacques Bonhomme.
Ce mot est resté péjoratif jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, avec le sens de naïf, d’idiot. Comme dans les expressions faire le Jacques ou Maître Jacques, désignant un mauvais cuisinier.
L’aspect péjoratif du prénom disparut fin du XIXe siècle, avec le roman de Le Roy : Jacquou le Croquant, à la gloire des insurgés paysans contre les derniers seigneurs.
En raison de la fréquence de ce prénom dans des régions données, on a créé des sobriquets animaliers dérivés de Jacques. Il en est ainsi de Jaquette pour la pie (qui d’ailleurs jacasse), Jacquot pour le perroquet (tous les perroquets ne s’appellent-ils pas Jacquot ?), Jacquet pour l’écureuil. Notre XXe siècle nous a donné des Jacques célèbres dans les domaines scientifiques ou artistiques aussi bien que politiques, qui nous font oublier le caractère péjoratif de ce prénom dont les nobles ont affublé les paysans pendant des siècles ! 

Jazz

Nom masculin venant de l’anglo-américain (1920). Employé d’abord parmi les Noirs et attesté en France au double sens de danse (1909) et de genre musical (1917). Bien que d’un emploi très fréquent en France, la prononciation du [j] en [dj] a été conservée pour le mot jazz et ses dérivés : jazz-band, hot jazz, et même jazzy, adjectif plus récent évoquant une atmosphère, un style. L’origine du mot est incertaine, l’hypothèse la plus partagée serait celle d’un verbe argotique employé chez les Noirs de La Nouvelle-Orléans vers 1870, 1880, qui signifierait exciter, avec une double connotation rythmique et érotique. Historiquement, le jazz serait une musique créée par le peuple noir, issue du gospel et du blues, née dans le sud des USA (la Nouvelle-Orléans), qui s’est ensuite propagée dans tous les États-Unis, pour  devenir universelle. Écoutée et dansée d’abord par les noirs, elle a atteint des publics très variés, jusque dans les années 55 où le jazz devint plus savant et écouté dans des clubs d’initiés. Le jazz a donné de grands noms de musiciens noirs, mais aussi blancs !

Jeûner

Verbe intransitif. Dans un contexte religieux, ce verbe est issu du latin chrétien dans le sens de faire abstinence volontairement, par pénitence.
Dans un contexte non religieux, il a le sens d’être privé de nourriture, mais aussi de s’abstenir de toute réjouissance. En 1174, le mot jeun, d’abord attesté comme adjectif pour signifier affamé, a été éliminé, certainement à cause du féminin qui pouvait se confondre avec jeune, (contraire de vieux). Ne fut gardée que la locution adverbiale à jeun.
Petit rappel : dé-jeuner signifie prendre le premier repas du matin, rompre le jeûne.
 

Les insolites des étymots en un clin d’œil.
 

Jeûne/ jeune

Verbe/ adj ou nom. « Le jeune jeûne » a du sens : ce jeune ne s’alimente pas.  D’où l’importance de l’accent circonflexe !
 

Joufflu 

Adjectif, il qualifie une personne aux joues rebondies. Nom, il désigne les visages des anges dans l’iconographie chrétienne, surtout représentés dans l’art baroque.
 

Jules

Encore un prénom qui, devenu nom, a trouvé plusieurs emplois ironiques :
Petite monnaie, vase de nuit, fiancé ou amant, en référence à Julot, sobriquet des souteneurs.  

 

Villaume

Commentaires (2)

1. Villaume Monique (site web) jeudi, 04 Octobre 2018

Michèle, serai-je pardonnée ? J'ai pourtant vu et écouté ces curieux petits bonhommes en live, il me vient tout de suite en tête un p'tit bout d'la queue du chat et ça m'électrise !

2. THEATE Michèle jeudi, 04 Octobre 2018

Dommage qu'il n'y ait pas, en ajout, une chanson à écouter, ou plusieurs, des "Frères Jacques"... pas si Jacques que cela d'ailleurs !!!

Bien à toi.
M.

Ajouter un commentaire