Plume oreille01-janvier-1.jpg2019 1
Une chanson, les paroles, la vidéo d'un artiste,
le tout proposé par un auteur de PLUME

Brigitte MONCEY
propose...

Brigitte moncey

Patrick KABRÉ

Kabre2

 

Samedi 1er décembre – 20 heures à la salle communale de Boult-aux-Bois, un village situé dans les Ardennes, près de Vouziers, l’Association Argonne Manengouba a organisé une soirée concert à laquelle j’ai assisté.

Patrick Kabré, un jeune Burkinabé nous entraîne dans sa musique, faisant danser petits et grands tout au long de la soirée. Ce personnage charismatique à l’immense sourire chante, danse et joue de divers instruments tout en lançant des messages humanistes. Il a un punch formidable et remet, sans en avoir l’air, nos petites préoccupations à leur juste valeur, en nous emmenant dans son pays où, entre autre, l’eau manque cruellement.
Pas de prix d’entrée ; un chapeau circule en fin de concert. Tous les bénéfices aideront à l’achat de matériel pour permettre le forage d'un puits dans son pays.
Quelques extraits de la chanson Sabab « Nous demandons plus que la terre ne peut produire, nous consommons plus que la terre ne peut produire… » C’est à nous de construire un monde nouveau, meilleur, car il est trop tard pour être pessimiste, pour baisser les bras, pour demain, il faut construire un monde nouveau… »

En 2016, il réalise un atelier musical dans un camp de réfugiés maliens au Burkina Faso. Cette expérience et les conditions de vie de ces populations vont le marquer profondément. Soucieux d’apporter son aide, il décide de monter une création mêlant musique, reportages vidéos et témoignages de réfugiés. C’est ainsi que son premier album international « Ouaga-Boni » voit le jour en juin 2017.
Très engagé pour l’alphabétisation des enfants burkinabés, il fonde l‘Association des Arts Solidaires (2AS) et organise des concerts de solidarité, des ventes artisanales et des recherches de volontaires au cours de ses tournées.
En 2015, il crée « Atelier Silmandé », une structure dédiée au développement des jeunes à travers l'art et la musique. 
Avec les réfugiés du Mali, avec les enfants et les détenus du Burkina Faso, entre Keziah Jones, Fela Kuti et Bombino, Patrick Kabré mène le combat rock de la nouvelle Afrique en reprenant le message que le Burkina Faso continue de faire passer au monde : celui de la liberté et de l’égalité entre les femmes et les hommes, entre Sud et Nord.
Solidement enraciné dans les rythmes Mossis du Burkina Faso, il impose un son unique et sans équivalent dans le paysage actuel, entre ballades folk engagées, morceaux funk-rock aux refrains accrocheurs et grooves electro-rock. 

Les critiques apprécient son rock solaire, déchaîné. Il commence à être reconnu dans le monde.
De nombreux prix et récompenses lui sont décernés.

En 2010 : Saxo d’Argent, Jazz à Ouaga, Burkina Faso.
En 2012 : Grand prix de la Chanson Moderne du Burkina Faso
Kundé du Meilleur Espoir de la Musique Burkinabè
En 2014, Danish Award du Meilleur Album World Music avec The KutiMangoes.

​"L'avenir du rock africain" (Libération)
"Nouvelle sensation de la scène folk" (France 24)
"Performeur fougueux " (RFI)
"Prodige engagé " (TV5MONDE)

La vidéo de la chanson "Sabab"

Moncey3

Ajouter un commentaire