Ambard marie josee2 29 humour toujours2024

Par Marie-Josée AMBARD

 

 Une dédicace très brillante 

Le jour, les horaires, l’emplacement étaient prévus de longue date avec le responsable culturel de ce supermarché où je devais effectuer une séance de dédicace.
Après un lever matinal, après un petit déjeuner pris à la hâte, après quelques kilomètres parcourus en voiture, j’arrive lourdement chargée de livres et pleine d’espoir.
Mais surprise ! Là où devait se trouver ma table, s’exposent, insolentes, des montagnes de boîtes de cassoulet ainsi que de gigantesques pancartes colorées, indiquant des prix très attractifs.

Que se passe-t-il donc ? La réponse ne tarde pas avec l’apparition du responsable qui me dit :

« J’ignorais qu’il y avait cette promotion aujourd’hui. Vous allez changer de place. Suivez-moi »
Docile, un rien chagrinée, je m’exécute et me retrouve au rayon des luminaires ! Il faut bien le reconnaître, l’endroit est… lumineux ! De petites lampes, d’autres plus grosses, immobiles sur leur socle de métal, brillent de tous leurs feux pour exhiber leurs performances.  Aucune difficulté donc pour lire la quatrième page de couverture de mes ouvrages pour les personnes intéressées. Le problème, c’est qu’il n’y a personne. Quelques rares clients viennent pour choisir des ampoules en observant bien leurs caractéristiques : il y en a tant de différentes et les échanger, après l’achat, complique bien le programme d’une journée…

J’en prends mon parti. Je suis mal à l’aise. Seule consolation : je ne suis pas connue et l’honneur est sauf. Eh bien, même pas ! Décidément, en cette journée, rien ne me sera épargné, car un de mes lointains cousins arrive et s’écrie :

« Mais qu’est-ce que tu fous là ? »

Je lui réponds : « Je fais une dédicace très brillante, tu ne le vois donc pas ? ».

Marie josee 1 jpg

Bas retourBas lien visite

Lectures de cette page

Ajouter un commentaire