joelle-frignet.jpg12 jeux de mots 102024

par Joëlle FRIGNET
 

Le temps passe...

Mamie est retombée en enfance ! C’est maintenant une femme-enfant. Papy n’en a pas été autrement surpris :

« Depuis le temps qu’elle se tartine de la crème anti-âge, ça lui pendait au nez ! »

Cela remonte à sa première grossesse, ça correspond donc à l’âge de Pierre, notre oncle aîné, et bientôt, Tonton fêtera ses cinquante ans !
  Mais, depuis un certain temps, il lui arrivait d’inverser soin de nuit et soin de jour ; par conséquent, elle somnolait toute la journée et ne fermait pas l’œil de la nuit.
 Elle était pleine de tics et de tocs, notamment, elle s’enduisait inlassablement les lèvres de Dermophile indien, elle avait toujours des sticks en stocks. Elle avait la phobie des outrages du temps et était même allée jusqu’à arrêter la franc-comtoise du salon !
Et Pépé d’en rajouter :

« Je l’avais pourtant prévenue ! Avec sa manie de jardiner en plein cagnât et de rentrer en nage, elle a fini par y rester ! La dispense d’âge, c’est pour les trop jeunes et la limite pour les vieux ! »

  Il nous avait néanmoins avertis qu’elle prenait de la bouteille : depuis son retour d’âge, ses copines et elle avaient décidé d’organiser une fois par mois, une « soirée-filles ». Bien sûr, pour l’occasion, Pépé était viré du salon.
 Il fallait voir, au petit matin, les cadavres qui en jonchaient la table et son pourtour : Guignolet, Martini, triple sec, blanc, liqueur de citron, Manzana…

  Il lui trouvait pourtant des excuses :

« Vivre sa vieillesse est une chance qui n’est pas donnée à tout le monde !
C’est le temps où l’on ment beaucoup et n’obéit presque plus », renchérissait-il. Et puis, c’est connu : le propre de la vieillesse, c’est plaindre le présent, vanter le passé et craindre l’avenir. Mais du moment qu’on parvient à éviter les couches, sa main restera dans la mienne ! »

Note : les phrases en italiques ont été trouvées sur le net !

Bas retourBas lien visite

Lectures de cette page
Visit counter For Websites

Ajouter un commentaire