Plume a lu211-novembre-1.jpg2022

Par Daniel DUBOURG
Dubourg daniel 6

TU NE TATOUERAS POINT
de Patrick LAGNEAU

 
Tatoueras a

Le titre du roman sonne comme un commandement.

Dans ce polar, l’auteur montre à quel point le tatouage est répandu, pratiqué depuis « la nuit des temps ». Il nous raconte aussi ses racines sociologiques, initiatiques et rituelles, pour montrer qu’il ne s’agit pas d’une pratique dénuée de fondements, mais empreinte au contraire de significations profondes. De nos jours, le tatouage n’a rien perdu de son pouvoir d’attraction, qu’on l’apprécie ou non.
Et c’est peut-être l’une des raisons pour laquelle Patrick Lagneau a saisi ce phénomène sociétal pour en faire le sujet de son roman. Pas banal !

Il a pris soin de se documenter abondamment sur tout ce qui touche au tatouage, dont les motivations et les destinations sont nombreuses.

Il sera question d’art. Fortement. Mais pas seulement.

Beaucoup rêvent d’avoir la peau de quelqu’un, de la lui faire. Ici, sont en scène des personnages au caractère trempé, dont les motivations diamétralement opposées conduisent aux pires agissements, car l’auteur fait vivre des êtres atypiques et psychopathes très différents. Avec tout le suspens nécessaire.

Les enquêtes forcément délicates avancent au compte-goutte, parce que la police est désarmée, face à des individus ayant jeté l’ancre sur les tatouages. En effet, à part le fait de les avoir dans la peau, quel est le lien entre des cordages noués sur des bras et de célèbres tableaux de maîtres qui ont bons dos ?

Vous voulez tout savoir ? Ouvrez le livre et emboîtez le pas des enquêteurs. Vous y ferez la connaissance de Juliette, fille de flic, étudiante passionnée par De Vinci, mais aussi de son fiancé, de son grand-père…

Que vous vous tatouiez ou non, ce polar rythmé et passionnant ne vous laissera pas chagrin !

 Pour en savoir plus sur Patrick LAGNEAU Fleche droite

Bas pp gBas pp mensuel d

Lectures de cette page

Ajouter un commentaire