Ecrits d hiver11-novembre-1.jpg2021

L'inclassable de

Bannier alain 1

Alain BANNIER

Écrivains français dans le monnayage
(Partie 3)

Cet article est consacré à un écrivain, philosophe, encyclopédiste et homme d'affaires du 18e siècle : François-Marie Arouet dit Voltaire.
Il fait partie de ceux à qui un hommage a été rendu avec une monnaie de 5 francs (1994) et un billet de 10 francs (1964-1973).

10  FRANCS  VOLTAIRE  1994

2021-11 Ecrits d'hiver

Avers                                            Revers

La Cinq francs Voltaire est une pièce de monnaie commémorative française émise en 1994 à l'occasion du tricentenaire de sa naissance.
Elle a été frappée à 1850 exemplaires avec le mot « essai » (voir la photo) et à un peu plus de 15 000 000 exemplaires en monnaie circulante.
Elle a été gravée par l'atelier de gravure des monnaies et médailles (AGMM).
La taille réelle de la monnaie est de 29 mm et pèse 10 grammes, son épaisseur est de 2 mm. Sa tranche est striée. La composition de son âme est en cupro-nickel (75% cuivre et 25% nickel), elle est plaquée en nickel pur.

Avers 

Portrait de Voltaire âgé, d'après la sculpture en marbre réalisée par Jean-Antoine Houdon (1741-1828). Cette sculpture se trouve au musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.
Dates de naissance et décès entourant son nom, sous le buste.
REPUBLIQUE FRANCAISE

Revers

Représentation du Panthéon vu de face, lieu où est inhumé Voltaire.
Une plume d'écriture symbolisant l'écrivain.
Sa signature.
LIBERTE EGALITE FRATERNITE
Valeur 5 F et le millésime 1994.
Les 2 différents sous la signature.

10 Francs Voltaire 1964

Recto

2021-11 Ecrits d'hiver2

Verso

Image3

Pour les monnaies, les 2 faces sont appelées : avers et revers. Pour les billets, les termes recto et verso sont utilisés.
Le billet de 10 francs Voltaire a été créé le 4 janvier 1963. Il remplace le 10 francs Richelieu. Initialement, Voltaire devait être représenté sur un billet de 10 000 francs. Le projet avait été commandé à Jean Lefeuvre (1882-1974) le 25 septembre 1957. À cette époque, on était encore en anciens francs.
Il a été émis du 2 janvier 1964 au 6 décembre 1973. Il a été remplacé par le 10 francs Berlioz. Il a été privé de cours légal le 15 septembre 1986. Son tirage total est de 2 402 500 000 exemplaires.
Les dessins du recto et du verso sont l'œuvre du peintre Jean Lefeuvre et la gravure est signée Gilbert Poillot (1900-1977), Jules Piel (1882-1978) et Robert Armanelli (1912-1969).
La taille de ce billet est de 149 mm de largeur pour 80 mm de hauteur.

Voltaire est représenté sur le recto comme sur le verso avec une perruque et une plume à la main. Cette représentation est un mélange d'une esquisse de Jean-Antoine Houdon (1741-1828), d'une gravure de Vivant Denon (1747-1825) et d'un pastel de Quentin de La Tour (1704-1788) (qui aura droit aux honneurs avec un billet de 50 francs de 1976 à 1992)

Recto

Représentation de Voltaire chez lui en l'Hôtel de Villette, au bord de la Seine. En arrière-plan, accolé au palais des Tuileries, le pavillon de Flore, d'après une peinture de Nicolas-Jean-Baptiste Raguenet (1715-1793) intitulé Palais des Tuileries vu du quai d'Orsay (1757).
Signatures du contrôleur général, du secrétaire général et du caissier général.

Verso

Représentation de Voltaire au château de Cirey à Cirey-sur-Blaise en Haute-Marne. Ce château appartient à son amie la marquise du Châtelet. Image reproduite d'après une lithographie d'Isidore Deroy (1797-1886), elle-même, reproduction d'un dessin de François-Edmée Ricois (1795-1881). Ce dessin originel est conservé au Cabinet des estampes de la bibliothèque nationale.  

Dans le filigramme du recto et du verso apparaît la tête de Voltaire tournée de 3/4, mais sans perruque, d'après le buste réalisé en 1778 par Jean-Antoine Houdon. Ce buste se trouve au musée des beaux-arts d'Angers.
Au recto, les lettres et chiffres en bas à gauche représentent le numéro de série. Ceux de droite représentent le numéro d'ordre ou le numéro du billet.
Les lettres et les chiffres en bas et au milieu indiquent la date de création du billet.

Bas pp gBas pp archives e

Lectures de cette page

Ajouter un commentaire