Jeuxdemots05-mai-1.jpg2021

joelle-frignet.jpg   

par Joëlle FRIGNET

Short messages

Je rentre de courses et le bilan est peu réjouissant :

GHT1CDKC (cela n’arrivait pas au temps de nos vieilles K7) et GKC19 ! J’en ai AC de faire le bourricot pour toute la famille !

Décidément, ce n’est pas un jour faste : dès le lever, tout a mal commencé avec le SMS de mon frère :« PPCKC ! » Qu’entendait-il par-là ? Notre grand-père serait-il victime d’une fracture ou bien se serait-il enfui de l’EHPAD ?

À la réflexion, c’était plutôt une bonne nouvelle. Il ne cesse de répéter : « GACVQ » et la teneur du message aurait pu être pire encore ! « PPDCD » par exemple.

Un p’tit K6 pour me réconforter et je me demande pourquoi on a appris l’orthographe à l’école à la place de la phonétique. Mais bon, notre vocabulaire en aurait été considérablement réduit.

De nos jours, il faut écrire vite sur son portable et lire en épelant lettres et chiffres.

G1IDGU1BBGL’RÉBTGAC2TTB 0 faute

Très pratiques aussi les sigles (PDG, PTT, RTT, IRM, AVC, avec l’âge on en apprend des nouveaux !)  Et les acronymes (sida, ovniPlume)

On peut également employer des formes plus élaborées: mdr et encore mieux: ptdr !

LOL !

Par ailleurs, la lettre épelée est propice à l’élaboration de rébus et devinettes. Si on y ajoute l’écriture  fractionnaire et, en précisant la position de l’élément, on peut coder des mots :

Jdm1

On peut enrichir avec des syllabes, des chiffres et des mots :

Jdm2

On peut également coder des expressions :

Jdm3

Difficile de s’arrêter… si le cœur vous en dit !  La liste est loin d’être exhaustive.

Solution

Retour menu pp du mois3Bas pp mensuel d

Ajouter un commentaire