Rime05-mai-1.jpg2021

Par Marie POISSON

Poisson Marie


Les oiseaux de mon jardin

L'été fut chaud,
Et le jardin couvert de fleurs,
Mais pas la moindre âme d'oiseau …
Où sont-ils partis ?
Ils volètent ailleurs, loin d'ici …
Dans les champs de blé moissonnés.

L'automne venu,
Dès les premiers frimas ils rappliquent,
Viennent voir
Si les boules de graisse sont là,
Si la mangeoire est bien remplie.

Ils égaient à nouveau le jardin
De leurs vols impromptus, de leur malice,
De leurs bagarres pour une graine,
De leur vivacité sereine …

Mes moindres gestes les font fuir
À toute volée.
Ils se posent sur une branche.

Ils me guettent,
Pour mieux revenir picorer.

Pour éviter les chats sournois qui vous épient,
Vous avez un support de gamelles bien garnies
Vous êtes goulus amis à plumes,
Déjà deux seaux de boules engloutis,
Quel appétit !!!

Vous donnez vie à mon jardin
Dans cette grisaille bien installée.
Au fil des jours, un grand MERCI
Pour votre compagnie.

Poisson

Ajouter un commentaire