Acrostiche01-janvier-1.jpg2021

Par Aliette SOMOT

Somot aliette6

        
 
   


 J
e croule sous le poids, car c’est encore à moi
 A partir ; au matin d’un destin incertain.
 N’y a-t-il pas un drôle pour endosser le rôle ?
 Vrai ! Ce trop-plein d'espoir me brise. Le cafard
 Implose et me fracasse, je ne suis plus de glace !  
 Etonnez-vous qu'ensuite la joie prenne la fuite !
 Rien qu'une seule fois, quel mois veut être moi ?


 
Somot 5

Ajouter un commentaire