Jeuxdemots04avril-1.jpg2020 1

Fribourg

par FRIBOURG

Auteur

M. COQUE Robin                             
Impasse Dauré
ALLORES
à  

Mme Elvire SACCUTI
Maire
ALLORES

Madame,

J’ai opté pour la lettre recommandée, afin d’être assuré que vous la recevrez bien et que vous la lirez, avec l’espoir que vous prendrez le temps de me répondre.
 Voici six ans, j’ai voté pour vous. Vous disiez que vous alliez transformer la commune et la faire évoluer dans le bon sens.
 Je dois hélas ! déchanter. En effet, loin de tenir vos promesses alléchantes, vous vous êtes confinée dans un immobilisme constant, rendant ainsi impossible tout progrès de vie communale dans cette jolie cité tournée vers le calme et le bien-être.
 J’en veux pour preuves les peintures qui s’effritent dans la salle des fêtes, les ampoules éteintes de nombreux réverbères, les ramassages irréguliers des ordures et les nids de poules dans de nombreuses rues et pas seulement les plus fréquentées. Et la liste n’est pas close ! En effet, les habitants attendent toujours la parution du deuxième bulletin municipal, après une première édition maigrelette… voici trois ans !
 Le lotissement dans lequel j’habite vieillit à vue d’œil. Certains occupants (rares, heureusement !) n’hésitent pas à développer des activités gênantes pour le voisinage, et peut-être même interdites.
  
À ce sujet, question poules, vous savez forcément que mon voisin, à l’arrière de ma propriété, a ouvert un poulailler géant (le mot n’est pas trop fort) sur sa parcelle en friche et les volailles nous offrent quotidiennement leurs couplets, grâce à une chorale caquetante de 150 unités tonifiée par la présence de quatre coqs faisant office de réveille-matin remontés en toutes saisons ! Pas besoin de changement d’horaire, le clairon est assuré ! Selon les bruits qui courent, un arrivage imminent d’oiseaux plus exotiques, genre oies, canards et dindons est programmé !
  
J’allais oublier ! Une course aux (vrais) œufs est programmée pour Pâques, ce qui va nous amener une bonne centaine de voitures forcément stationnées en dépit de tout bon sens, en ce quartier qui, initialement, dois-je le rappeler, était un havre de tranquillité ! Nous aurons des détritus variés dans les ruelles, des pelouses et des barrières défoncées.
 Le poisson d’avril serait que ces propos soient inexacts. Malheureusement… L’opération « portes ouvertes » annoncée pour le premier du mois prochain ne laisse rien présager de bon. Attendons-nous donc plutôt à un poison d’avril. J’espère que vous viendrez assister aux événements, afin de mesurer la gravité de la situation.
  Vous comprenez mieux mon mécontentement. Voilà six ans, je fondais en vous les meilleurs espoirs, parce que je pensais qu’une femme allait enfin prendre les choses en main avec succès. Vous mesurez à présent ma déception.
  Madame, il faut réagir et changer votre fusil d’épaule au plus vite, car vous avez été reconduite à la tête de la commune, malgré toutes les insuffisances observées. Encore une fois, bouchez les nids-de-poule, éliminez les poules, remplacez les ampoules, et tout ira mieux. Merci de m’avoir lu, de m’entendre et de m’écouter.

M. R. COQUE

Auteur

Mme Elvire SACCUTI
Maire
ALLORES
à  

M. COQUE Robin   
Impasse Dauré
ALLORES

 

 

Allores, le 10 avril 2020

Monsieur,

  J’ai lu avec attention votre courrier et je vous remercie de l’intérêt que vous portez à la qualité de vie dans  notre cité.
  Tout d’abord je me dois de pointer plusieurs de vos remarques:

  • Vous attendez un bulletin municipal que personne ne déposera jamais dans votre boîte aux lettres.
  • Vous déplorez le mauvais état des chaussées.
  • Vous vous plaignez de l’extension de l’élevage aviaire.

  Je suis au regret de vous informer que vous n’êtes aucunement au fait de la politique menée dans notre ville. Mais peut-être que pour vous, il ne s'agit que de l’emplacement de votre dortoir ?
  Il y a maintenant plusieurs années que nous avons, par souci d’action pour notre planète, abandonné la version-papier pour des panneaux d’affichages qui constellent les endroits stratégiques et les différents commerces de notre lieu de vie.
  Peut-être vous contentez-vous de préférer les Hyper et Supermarchés à nos magasins locaux ?

  Depuis plusieurs mois, dans le hall de la Mairie, sont exposés les plans et maquettes des travaux d’enfouissement des réseaux. Ceux-ci débuteront au début de l’été, y compris dans votre secteur. La réfection des chaussées et le tracé d’emplacements de stationnement sont bien sûr inhérents à ces projets.
  À la demande du comité de parents d’élèves, notre cantine scolaire s’est orientée progressivement vers une alimentation bio privilégiant un approvisionnement local. Les œufs et volailles proposés à nos bambins proviennent donc de votre quartier.  Ce dont on ne peut que s’enorgueillir. 
  
Vos remarques me confirment la pertinence du choix d’un axe de mon futur programme pour  améliorer la vie dans notre agglomération :

« Lutter contre l’isolement de la périphérie de la ville »

  Vous souhaitant de joyeuses fêtes de Pâques et souhaitant le plaisir de vous rencontrer au hasard des rues de notre commune, je vous prie, Monsieur de croire en mes sentiments citoyens.

Madame E. Saccutti
Maire d’Allores

Auteur

Frignet   Dubourg

Commentaires (1)

Lagneau Josette
  • 1. Lagneau Josette | mercredi, 01 avril 2020
Bravo à vous 2. Le portrait est très ressemblant.

Ajouter un commentaire