Rime12-decembre-1.jpg2020 1

Par Pierre LOMBARD

Lombard Pierre 8

 

 

Si j’étais ton amant…

Si je pouvais dormir, pourrais-je imaginer
Mes doigts qui, doucement, partiraient de ton cou
Descendraient lentement, iraient se promener

Le long de tes épaules et s’arrêteraient d’un coup ?

Puis dans un souffle tiède, tranquillement, l’air de rien
Ils iraient en balade jusqu’au bas de tes reins.
Là, ils prendraient le temps de jouer sur ta peau
Et pour mieux t’énerver, exploreraient ton dos…

Tu te retournerais et mes doigts souriraient
Alors ils partiraient pour de nouvelles conquêtes
De vallées en collines, des sillons jusqu’aux crêtes.

Puis ils déclencheraient des torrents qui feraient
Déborder les cratères de ton corps bouillonnant.
Comment pourrais-je dormir, si j’étais ton amant ?

 

Lombard

Ajouter un commentaire