Plumeavu11-novembre-1.jpg2020 1

Un film, un spectacle, une exposition, un musée...

Moncey brigitte 1

Brigitte MONCEY a vu pour vous...

 
ANTOINETTE DANS LES CÉVENNES
de Caroline Vignal

 

Antoinette

Des mois qu’Antoinette attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir. Alors quand celui-ci annule leurs vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle prend un billet de train et se lance sur les traces de Vladimir, à corps perdu, sur le GR70 qui relie Le Monastier-sur-Gazeille (Haute-Loire) à Saint-Jean-du-Gard, comme le fit en 1878 l’auteur écossais Robert Louis Stevenson, lui aussi à cette époque en plein chagrin d’amour – il en tira l’ouvrage devenu culte, « Voyage avec un âne dans les Cévennes », publié en 1879.

Mais à son arrivée, point de Vladimir – seulement Patrick, qui va l'accompagner dans son singulier périple… C’est l’épopée comique et pathétique d’une femme parcourant le chemin des randonneurs aux côtés d’un âne qui n’en fait qu’à sa tête. Le film s’ouvre sur la fête de fin d’année, pour laquelle l’enseignante a concocté une surprise. Sur scène, dans sa robe lamée argent, la voici qui entonne avec ses élèves (dont la fille de Vladimir) un tube de Véronique Sanson, Amoureuse (1972) – « Une nuit je m’endors avec lui/Mais je sais qu’on nous l’interdit… » – les yeux plantés dans ceux de son amant, lequel ne sait plus où se mettre. Les autres parents sont sidérés, partagés entre le sourire amusé et le malaise…

Avec son âne Patrick, Antoinette va former un « couple » explosif et hilarant. La réalisatrice et scénariste Caroline Vignal, qui signe avec Antoinette… son deuxième long-métrage, ne pouvait rêver meilleure actrice que Laure Calamy pour incarner une clown au charme irrésistible.

Mon ressenti

Antoinette dans les Cévennes est un film réjouissant à plus d'un titre. Sous les atours d'une comédie légère et fantaisiste, il nous fait découvrir une région d'une beauté exceptionnelle et nous abreuve de grands espaces et de soleil. Scénario original. Faire jouer un âne pourquoi pas ! Des acteurs et actrices au top. Laure Calamy lumineuse, drôle, pétillante, spontanée, légèrement borderline, mais tellement tendre ! Cette histoire est plus profonde qu'il n'y parait ; l’histoire d’une femme dans une quête folle et fantasque, d'abord de son amant, mais surtout d'elle-même. Cette vieille idée du « ce n’est pas la destination qui compte, mais c’est le cheminement », on en est tous convaincu. C’est très à la mode. C'est en marchant, que l’on réfléchit, que l’on se recentre que l’on dépose son fardeau. On se plait à se dire et moi qu'aurais-je fait ? Comment j'aurais vécu cette promenade avec Patrick... On sort le sourire aux lèvres.

AVIS ET CRITIQUES

Le Monde – C’est le grand bol d’air de la rentrée, la surprise d’une comédie populaire et décalée, à l’humour dérangeant, dont les rebondissements emmènent le spectateur bien au-delà du vaudeville annoncé. Le film tire sur les ressorts comiques jusqu’au point de rupture, envoyant son héroïne en zone périlleuse avant de la récupérer sur le terrain plus connu du burlesque, où Laure Calamy n’a plus à prouver qu’elle excelle. La comédienne tient enfin son premier grand rôle au cinéma, la subtilité du récit lui permettant de travailler le registre tragi-comique.

Antoinette dans les Cévennes aurait dû faire partie de la sélection officielle du Festival de Cannes, mais n'a pas pu bénéficier de la médiatisation dont le film aurait dû profiter en paradant sur la Croisette. Qu'à cela ne tienne, la dernière réalisation de Caroline Vignal a reçu le label Cannes 2020 et une sortie acclamée par la critique. La presse qui a pu le voir avant sa sortie ce mercredi 16 septembre loue cette comédie dramatique et romantique. Antoinette dans les Cévennes est "la comédie la plus réussie de cette rentrée" selon Les Inrocks, "l'un des plus beaux scénarios de cette année 2020" pour Première. De son côté, Marie-Claire salue un "bijou de drôlerie qui touche en plein coeur", mais sans jamais tomber dans le ridicule ou le trop plein de sensiblerie. 

Si l'art de Caroline Vignal n'est pas oublié par les critiques, c'est le talent de Laure Calamy (Dix pour cent, Ava, Le Dindon) qui explose dans Antoinette dans les Cévennes : "Laure Calamy déploie toute la palette de son talent dans le rôle attachant de cette Antoinette", note La Croix, quand Le Figaro juge qu'elle est "une actrice irrésistible, dans son premier grand rôle au cinéma". "Avec une richesse de jeu qui inclut l'autodérision, elle donne à ce portrait de femme un air de douce fantaisie qui déjoue les pronostics", loue La Voix du Nord.

Une réussite à en croire les critiques, à découvrir dès à présent dans les salles.

Le casting

Calamy Laverhne Cote Fraize
Laure
CALAMY
Benjamin
LAVERNHE
Olivia
CÔTE
Marc
FRAIZE


 

Moncey3

Ajouter un commentaire