Jeuxdemots10-octobre-1.jpg2020 1

Fribourg

par FriBourg

 

M. Léonard Cisse
Impasse Thaga
Huilles

à   M. Prosper Emer
Maire
Mairie d’Huilles



Huilles, le 28 septembre 2020

 

Monsieur,

Il m’arrive rarement d’écrire. En effet, je n’en ai guère le temps ni même l’envie. Cela m’est donc toujours difficile, d’autant que je n’ai pas forcément quelque chose à dire. Mais cette fois, pourtant…

Voici de quoi il retourne : comme chaque habitant, je reçois dans ma boîte aux lettres le fameux bulletin municipal semestriel, où on peut vous rencontrer presque à chaque page. Quel travail vous abattez !
Dans le dernier numéro, je tombe sur un article dont le titre me retourne : « La mairie déménage ». Une fois le premier choc passé, je reprends mes esprits et prends acte. Je m’assois, lis, relis l’article et réfléchis. Je n’ai pas rêvé, je me pince ! Il est bien dit que la mairie va changer de place ! Ma consternation est à son comble ! Notre mairie, je la connais depuis que j’ai ouvert les yeux. Elle est magnifique, presque classée. Vous ne pouvez pas faire cela, monsieur le maire ! La mairie est bien où elle est, non ? Pourquoi la déplacer ?
Je ne suis vraiment pas un expert en déménagements ni en géologie, ni en rien du tout, mais je voudrais que vous vous rendiez compte du travail que cela va représenter que de faire bouger cet édifice si ancien qu’il risque de subir des dommages irréversibles ! Et puis quelle entreprise va oser prendre en charge ce travail tout en délicatesse, avec d’infinies précautions ?
Enfin (et ce seront mes dernières questions) : quel chemin empruntera le convoi chargé de ce transport, car les rues avoisinantes sont très étroites. Et, une fois déplacé, où sera posé l’édifice ?
J’ai soudain une idée, dont vous ferez le meilleur usage, si vous le voulez : pour plus de précautions, ne serait-il pas plus judicieux de démonter notre vieille mairie, pièce par pièce ?

Je vous remercie de m’avoir lu et vous prie d’agréer, monsieur le maire, l’expression de mes sentiments dévoués.

L. Cisse
 


 

M. Prosper Emer
Maire d’Huilles

à   M. Léonard Cisse
Impasse Thaga
Huilles



Huilles, le 12 octobre 2020

 

Monsieur,

J’ai lu avec attention votre courrier et je vous remercie de l’intérêt que vous manifestez pour l’évolution de notre cité.

Deux hypothèses s’offrent à moi :      

   - Soit vous êtes un comique et, en ce cas, je vous félicite de prendre la vie du bon côté.
   - Soit, expert en rien (selon vos allégations), vous ne maîtrisez pas la richesse de notre langue et négligez ou ignorez l’existence de la polysémie des mots. J’entends par là qu’un mot peut avoir plusieurs sens !

Pour vous éviter d’avoir recours au dictionnaire, si toutefois vous en possédez un, je vous livre la définition de ces mots :

   - mairie : appareil administratif d’une commune, logé dans le bâtiment qu’on appelle mairie.

     - déménager: transporter des objets d’un logement à un autre
                          familièrement, déraisonner, divaguer, dérailler    

Magistrat ne souhaitant toutefois pas se montrer trop magistral, je vous prie, Monsieur, de croire en mon dévouement pour notre commune et vous y souhaite une vie sereine.

P. EMER, Maire

 

Frignet    Dubourg2

Ajouter un commentaire