Plumeavu05-mai-1.jpg2019 1

Un film, un spectacle, une exposition, un musée...

Moncey brigitte

Brigitte MONCEY a vu pour vous...

 
La chute de l'empire américain
 

Chute

Satire sociale Québec 2018

De Denys Arcand

Avec : Alexandre Landry, Maripier Morin, Rémy Girard, Louis Morisette, Maxim Roy, Pierre Curzi, Vincent Leclerc, Patrick Emmanuel Abellard…

Synopsis :

Pierre-Paul a 36 ans. Il possède un doctorat en philosophie, travaille comme livreur et est convaincu d'être trop intelligent pour la société dans laquelle il évolue. Un jour, en allant livrer un colis, il se retrouve en plein coeur d'un vol à main armée. Deux membres de gang effectuent ce vol dans une blanchisserie industrielle servant de coffre-fort au crime organisé montréalais. Touchés par les balles, les brigands abandonnent deux sacs remplis de millions de dollars en billets de banque.

Sans réfléchir, Pierre-Paul s'empare du butin et le cache dans son camion. Interrogé par les enquêteurs, il leur explique qu’il n’a rien vu depuis son arrivée sur les lieux.

Pierre-Paul devra décider de ce qu'il fera avec son magot. Les criminels, tout comme les forces de l'ordre, sont prêts à tout pour récupérer l'argent. Il se rend chez lui, où il cache les deux sacs tout en prenant quelques milliers de dollars pour un usage personnel.

Ignorant comment gérer l'argent volé, Pierre-Paul approche Sylvain Bigras, un ex-truand récemment sorti de prison et spécialiste de blanchiment d'argent. Un professionnel de l’évasion fiscale, Maître Taschereau, avec lequel Aspasie (ex-prostituée et nouvelle maîtresse de Pierre-Paul) a par le passé tissé des liens, accepte de les aider et leur propose un montage financier impliquant le recours à des circuits financiers internationaux compliqués à dessein.

Après « Le déclin de l’empire américain » et « Les invasions barbares », « La chute de l’empire américain ». Denys Arcand réalise un beau film accessible, pertinent, caustique. aux dialogues musclés où la philosophie et la sensualité se mélangent subtilement. Il dénonce les paradis fiscaux, illustre le fossé entre les riches et les pauvres de nos sociétés fondées sur le pouvoir de l'argent. Un bon scénario réaliste, interprété par des acteurs intelligents, bourrés de talent.

De son film, Denys Arcand dit : « Il est question d’argent tout le long du film, mais ultimement, ça débouche sur la charité, sur le fait de donner aux autres, sur les gens qui manquent d’argent, les itinérants. Ça débouche sur plein d’autres choses. » 

Si ce n’est pas déjà fait, courez voir le dernier film de Denys Arcand.

Moncey3

Ajouter un commentaire