Acrostiche11-novembre-1.jpg2019 1

Par Aliette SOMOT

Somot aliette 4



Nul ne plaide pour vous, triste mois de novembre.
Octobre et ses bijoux d'or, de rubis et d'ambre,
Va suivre son chemin pour surpasser septembre.
En lui prenant la main, janvier traîne décembre.
Mars, en guerrier tranquille, achève février,
Baise le bel avril. Mai, juin, enfin juillet
Refleurissent les roses. Et l'août rage, insolent,
Enflammant toutes choses. Passe, passe le temps....
 

Somot

Commentaires (1)

Hily Soizic
  • 1. Hily Soizic | lundi, 04 novembre 2019
Quelle bonne idée, un acrostiche ! Et sur Novembre... Merci !
NOVEMBRE
Nourri des brumes d’ombre et des senteurs de pluie,
Où la forêt s’éteint, où la plaine s’ennuie,
Voici le mois timide en bonnet crépuscule,
Emmitouflé de nostalgie gris-mauve … et qui recule,
Main dans la main passant avec la main des morts,
Balbutiant leur nom dans le jour qui s’endort
Roux - comme on s’enrauqueroue, comme on perd sa rougeur,
Et qu’on garde en la gorge un mal sourd comme un pleur.

Ajouter un commentaire