Logo porte ouverte11-novembre-1.jpg2019 1

La contribution d'un(e) abonné(e) au Porte-Plume

Ce mois-ci, Bernard APPEL

Appel b 1

Bernard APPEL, 74 ans, attaché d’administration Education Nationale en retraite.
Militant longtemps actif (trésorier) de l’A.P.A.C. (Association Plumes A Connaître), association solidaire aidant les auteurs sans notoriété en recherche d’éditeur à aller, dans la qualité, jusqu’au bout de leur projet d’écriture.
Il est auteur de 6 recueils de poésie :

« Brumes et chemins »
« Il fera bientôt noire nuit »
« Dedans le ventre doux d’un souvenir de femme »
« Guetteur de lisières : du fugace à l’éphémère »
« Un peu de buée mauve »
« Promenades dans les Vosges… et ailleurs… »

et d’un CD où il a enregistré  une sélection des meilleurs poèmes extraits de ses 4 premiers ouvrages.

« De poème en poème, ne suis-je pas devenu ce guetteur de lisières, funambule en équilibre toujours précaire sur la frêle ligne imaginaire entre l’ombre et la lumière ? Cet homme, tout aussi déterminé que fragile dans ses ambivalences, à la recherche éperdue de la tendresse, planète à la fois douce et mélancolique où l’ombre dévoreuse daigne parfois faire un peu de place à la lumière… ? »

Pour joindre Bernard : bernardappel@orange.fr
Site internet : 
bernardappel.com


Ecriture

Bribes d'automne

La brume s'effiloche
en voile de dentelle
sur octobre qui tremble
aux pourpres horizons :
lumière sans pareille sur la toile du ciel...

Le peintre s'émerveille de la rousse saison...

Les forêts incendiées,
lentement,
au grand vent,
se dépouillent...
Sur le seuil des frileuses clairières,
les chemins embourbés,
sous l'averse,
s'enrouillent...

Oh! longs sanglots de feuilles endeuillant les lisières !

Le vieil arbre qui craque,
avant la fin du jour,
tend ses bras douloureux vers d'obèses nuages...
Quelques fangeuses flaques,
posées sur les labours,
invitent les corbeaux à d'étranges voyages.

Des pas pressés s'enfuient...
loin des gris insipides.
L'inéluctable nuit
se glisse,
pour le pire,
dans les moindres recoins des campagnes livides.

Octobre,
tout chagrin,
s'éclipse... sans rien dire.

 

Ecriture

Et la porte reste ouverte pour d'autres textes d'abonnés ! Ils sont à envoyer à contact@association-plume.fr et seront publiés dans cette rubrique après validation par la commission de lecture.
Bas pp gBas pp archives d

Commentaires (3)

beyer serge
  • 1. beyer serge | dimanche, 03 novembre 2019
Comme quoi à l'APAC, il n'y a pas que des "plumes à connaître". Certaines sont déjà reconnues pour leurs évidentes qualités... Et une preuve de plus que la poésie ne se niche pas que dans les rimes ! Avec bien des souvenirs. Serge.
Dubourg
  • 2. Dubourg | samedi, 02 novembre 2019
Etonné de te retrouver là, l'ami Bernard ! Bien moins étonné de la beauté de ce poème !
Daniel Dubourg
Villaume Monique
  • 3. Villaume Monique | vendredi, 01 novembre 2019
Belle épitaphe pour octobre qui nous a quittés. Merci Bernard!

Ajouter un commentaire