Concours de poésie

 


Reglement 1   02 decembre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Reglement 1

L’association PLUME (Passion Littéraire de l’Union Meusienne des Ecrivains et illustrateurs) a organisé de janvier à juin 2019, un concours amical de poésie auprès des publics scolaires de collèges et de lycées de la Meuse. Il est donc clos. Découvrez le podium des établissements par nombre de participants.

Le prochain concours se déroulera de novembre 2019 à mai 2020.
Le premier de chaque mois, dans le Porte-Plume, la gazette littéraire mensuelle qui porte Plume, la rubrique « À vos plumes » invite les élèves à écrire un poème inspiré par une photographie qui leur est proposée. Une photo sera publiée sur ce site le 20 octobre, jour du salon du livre "Plume d'automne" à Bar-le-Duc, où elle sera présentée également en direct. 
Sont exclus de ce concours les élèves membres et auteurs de PLUME.

Un comité de lecture composé de cinq auteurs de Plume choisit trois poèmes qui sont publiés dans le Porte-Plume du mois suivant avec la photo des auteurs et citation de l’établissement scolaire dont ils sont issus.

Voici quelles sont les démarches que doivent suivre les élèves pour participer :

1. S’abonner au Porte-Plume (www.association-plume.fr/newsletters). C’est entièrement gratuit et permet de recevoir le Porte-Plume le premier de chaque mois dans sa messagerie (afin de découvrir également les trois poèmes publiés, prendre connaissance des remarques, réflexions, conseils formulés dans la synthèse élaborée par le jury et, pour information, le podium des établissements par nombre de participants).
2. Dans le porte-Plume de chaque mois, rubrique "À vos plumes" découvrir la photographie du mois (déjà en ligne à partir du 21 du mois précédent sur cette page).
3. Écrire un poème (avec un titre !) et sans aucune contrainte de style à partir de la photographie.
4. Envoyer son poème dans un fichier WORD ou OpenOffice exclusivement à contact@association-plume.fr avec impérativement le nom et le prénom de l'auteur, sa classe, son adresse courriel, ainsi que le nom de l’établissement dans lequel il est inscrit.
5. La date limite d’envoi des poèmes est fixée au 20 de chaque mois.

Pour ce concours 2019-2020, tous les élèves des sept podiums mensuels seront récompensés. Les élèves qui auront reçu plus d'une plume (à la place des anciennes médailles) pendant le concours (or, argent, bronze) recevront une récompense supplémentaire.

D'autre part, dans l'Est républicain seront publiées la photo et les coordonnées de la Plume d'or de chaque mois, avec un lien qui renverra vers le site du journal pour découvrir la photographie qui aura inspiré les élèves, et un second lien qui, lui, enverra vers la page "À vos plumes" de notre site où sont publiés chaque mois les trois poèmes du podium.

Alors, rendez-vous le 20 octobre et... à vos plumes !


À partir de décembre 2019, un concours parallèle propose aux élèves de toute la France de participer. Le règlement est le même, mais le jury décernera, pour les élèves extérieurs à la Meuse, un unique prix spécial qui récompensera le meilleur poème reçu. La photo du lauréat, son poème, ainsi que les coordonnées du lycée et du département dont il est issu, seront publiés dans le Porte-Plume du mois suivant.
 


Conseils du jury 

- La poésie ne se cache pas que derrière des rimes, surtout quand elles arrivent un peu maladroitement sans avoir pu échapper à une poursuite systématique.
- Elle peut en toute conscience désobéir aux règles de métriques fixes et ne pas les respecter.
- Un alexandrin ou un octosyllabe ne boite que si l’on se trompe dans le comptage des pieds qu’on voulait lui donner.
- Par contre, si le vers se libère des règles de la prosodie, la poésie ne doit pas en devenir pour autant une simple narration dénuée d’émotions.
- Surtout, relisez-vous, plusieurs fois, pour détecter la faute gênante ou le mot répété involontairement, déceler une contradiction, une ambiguïté, voire un contresens.
- Soyez vrais, sincères ! (*)
- La plus importante recommandation reste sans doute celle de ne pas décrire la photo proposée, mais d’aller au-delà de ce que chacun peut contempler d’un simple, trop simple regard. Le cliché suspend souvent le temps et fige l’espace, la poésie les libère et nous invite, nous entraîne à partager un tout autre univers issu d’un processus intime de création.
- Évitez que vos textes restent un peu formatés, prisonniers d’une réflexion collective qu'il faut cependant saluer et soutenir.
- Vous les auteurs, osez vos mots, vos images, vos métaphores en vous éloignant du langage trop familier.

* Selon la définition du dictionnaire, le plagiat est un acte de quelqu'un qui, dans le domaine artistique ou littéraire, donne pour sien ce qu'il a pris à l'œuvre d'un autre. Les textes déposés sur l'Internet sont protégés par le Code de la Propriété Intellectuelle (article L112-1 du CPI). Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite. Le plagiat est un délit. Le contrevenant encourt des peines au civil (dommages et intérêts à l'auteur) et au pénal (deux ans d'emprisonnement et 150 000 € d'amende).  En ce qui concerne le concours "Une photographie, un poème", un participant qui serait pris en flagrant délit de plagiat serait radié définitivement de tout concours organisé par l'association PLUME. 
 

Retour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

02 decembre

2019 12

... et vous pouvez l'agrandir d'un simple clic  !

RAPPEL ! Les poèmes (un par personne et dans un fichier WORD ou
OpenOffice) seront à envoyer au plus tard pour le 20 décembre
à contact@association-plume.fr
 

avec le nom et le prénom de l'auteur, sa classe,
son adresse courriel et le nom de l'établissement où il suit sa scolarité


(Attention ! S'il manque ces mentions, le poème ne sera pas envoyé au jury)

Retour