Serge BEYER

Livre paruAgenda5

Beyer serge 2

Email2 Pour contacter
Serge

go-right.gif
Message


Biographie

Je suis né à Verdun, au printemps de l’année qui accueillit Daniel Auteuil, Peter Gabriel, Richard Berry…L’Annapurna était vaincu, la Chine envahissait le Tibet (beurk !) et le Faune Nijinski s’envolait dans un ultime saut pour danser un éternel après-midi.

Les sourires d’enfance abimés (ça conditionne la suite, disent les Psys !) j’ai ensuite  poussé beaucoup de portes le long de mon chemin, refermant rapidement toutes celles qui n’ouvraient pas sur une passion amoureuse, professionnelle, ou autre… Quelques errances toujours constructives... Puis successivement enseignant en EPS, maitre-nageur sauveteur, éducateur territorial, entraineur de club de haut niveau, responsable d’un service sports et animations, puis chef (un mot que je n’aime pas vraiment !) d’un service culturel. Après 25 années passées à côtoyer avec bonheur les Barisiens, je suis actuellement « cadre territorial en retraite », depuis plusieurs années en ex-région Champagne-Ardenne. J’y suis venu beaucoup par hasard, mais la Lorraine est toujours un peu chez moi ! « Il suffirait de presque rien »  pour gommer ce qui me retenait en Marne afin que bascule ma décision de redevenir Verdunois, tout au moins meusien.

Ma plus grande joie ? Avoir fait au mieux pour « éduquer » (on n’élève que les lapins ou les poules…) deux enfants, David et Calypso. Je suis très fier pour eux. Tous deux anciens kayakistes de  niveau national, le Grand est actuellement "banquier", la Princesse est diplômée de l’École Supérieure des Arts Appliqués Duperré et de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Malaquais à Paris.

La Poésie ? Une émotion vers 11 ans, en lisant quelques vers de Verhaeren (je vous aime, gars des pays blonds...), un premier poème vers 12 ans, des mots à cracher, et depuis, je la respire au quotidien, même pendant les périodes où les mots se font silences! Elle vit partout où un de mes sens est sollicité.

Quelques agréables bouquets ont fleuri sur les talus de mon chemin poétique (je vous avoue, ça aide à avancer !). Les principaux :

- Grand Prix des poètes lorrains en 2003

- Lauréat des Jeux Floraux de la Principauté d’Orange en 2006

- Grand prix de poésie classique  par Poésie sur Seine

- Alérion d’Or de la Société des Poètes et Artistes de France en 2006

- 2e prix Salon Orange en Poésie libre

- lauréat du concours Association Plumes à Connaître  2007

- Prix Charles Guérin du prix Graffigny de Lunéville 2008.

- Lauréat de Plumes Limousines en 2010

- Prix Maryvonne Gantner 2011 organisé par la Ville de Troyes

- Grand Prix de l’Imaginaire du concours international 2011 organisé par le Centre Européen pour la Promotion des Arts et des Lettres

- Alérion d’or de la SPAF en 2011

- Lauréat Prix Verlaine en 2012

- Premier prix du sonnet classique décerné par la SPAF  de Lyon en 2012

- Premier prix catégorie "poème court" du concours 2013 organisé par le CEPAL

- Prix Mirabeau Concours Aix-en-Provence 2014

- 2e prix Contes et Légendes  ALVO 2016

Membre de jury de concours 

Trois fascicules édités par les organismes responsables de concours, épuisés ou caducs en raison de fréquentes modifications des textes. Un projet : une édition plus complète, poésie, nouvelles, haïkus... à suivre...

J’aime Rimbaud, Pennac, Le Clezio…le désert, les fleuves quand on les longe à deux, les salles de spectacles, les loups blancs, les bateaux qui brisent leurs amarres, les coquelicots, les yeux qui parlent autant que les âmes, le vent qui joue Chopin, l’odeur de la lune, moi quelquefois…
Je n’aime pas la vulgarité morale, le lait qui déborde, entendre dire à un gamin « pleure pas, t’es un homme ! » la trahison, les œillères, les extrémistes de tout bord, Victor Hugo, les chiens qui font faire caca leurs maîtres dans les pelouses, les arbres déracinés… moi, souvent… ! 

« Je sais que la poésie est indispensable, mais je ne sais pas à quoi » écrivait Cocteau.

Sans doute est-elle indispensable à la Vie, tout au moins à la mienne.

Postscriptum : Oser, c’est vivre ! Alors, osons quand il est encore temps ! 

Bibliographie

Barre hiero

1981
Cris de coeur

 Cris 1 

 
Barre hiero

2004
 Laves
 

 Laves a 1

 
Barre hiero

2007 
Engagement

 Engagement a 1

 
Barre hiero

2011
Traces


Traces a

 
Barre hiero

Retour Haut de page

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau